Mot du Maire

Le mot du Maire :

Changement climatique, révolution numérique, évolution de l’économie… autant de facteurs qui poussent les organisations publiques et privées à s’adapter. Notre monde bouge et Boissise-le-Roi avec… Petit à petit, notre ville prend part à cette mutation, en innovant bien sûr mais en respectant aussi ses équilibres et ses traditions. C’est dans ce même esprit que nous avançons dans les projets de développement urbain, en conciliant l’application des lois et vos attentes. Ainsi, dans le cadre de ces équilibres, des projets, à l’instar du coeur de village d’Orgenoy, prennent forme aujourd’hui et d’autres, qui nous tenaient à coeur, s’esquissent.

2017, oui, une année bien engagée… Mon équipe et moi-même sommes heureux de vous annoncer la venue d’un magasin «Grand Frais» qui verra le jour en fin d’année à la place de la friche industrielle anciennement appelée «Progal». Afin de l’intégrer parfaitement à notre environnement, cette nouvelle construction a été pensée à l’image d’un marché couvert au design contemporain.

Qui dit bonnes résolutions dit aussi bilan. En 2014 vous m’avez fait l’immense honneur de me réélire Maire de notre ville, une responsabilité qui impose humilité, pugnacité et volontarisme pour mener à bien les projets au quotidien, une mission que je conduis avec les élus de mon équipe et avec des services municipaux au coeur de l’engagement d’un service public de qualité.

En 2014, nous vous avions proposé un véritable projet de ville et, bien plus qu’une promesse, ce document demeure le fil conducteur de l’action que nous menons. Fidèles à ce contrat qui nous guide dans nos choix au quotidien, parfois bien difficiles dans un contexte budgétaire tendu, nous croyons en la nécessité et en l’efficacité d’une politique dynamique, solidaire et de proximité. Notre mobilisation est intacte et le restera. Elle nous a permis de mener à bien, en moins de trois ans, plus de 50 % des réalisations promises.

Le souci constant d’une gestion rigoureuse nous a également conduits à la réduction de la dette et à la recherche permanente de subventions.

Gérer une ville, c’est la rendre concrètement plus agréable à vivre, pour cela il faut décider et ne pas se contenter de rêver. Nous voulons que chacune et chacun, quel que soit son âge, y trouve sa place. Il faut préserver cet environnement privilégié pour que nos enfants s’épanouissent, pour que nos familles puissent se loger, travailler et pour que nos aînés puissent vieillir sereinement.

Une année passe, rien de plus banal, de plus automatique, de plus inévitable et pourtant même le plus blasé d’entre nous ne peut s’empêcher de voir dans cette arrivée d’un nouveau millésime le début d’un nouvel élan.

Ensemble, continuons avec cet état d’esprit qui nous anime quotidiennement pour que nous puissions atteindre ce même objectif, le bien-être de chacun d’entre nous.

Gérard Aubrun,
Maire

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×